ITU

Committed to connecting the world

Speech by ITU Secretary-General, Dr Hamadoun I. Touré

Ambassadeurs Africains, Réunion d'information de l'UIT

31 March 2010, Geneva, Switzerland

 

Vos Excellences,
Mesdames et Messieurs,

C'est un grand honneur pour moi d'être ici parmi vous aujourd'hui et je vous remercie de votre aimable invitation.

Peut-être avez-vous déjà appris la nouvelle du décès, il y a quelques jours, du Dr. Pekka Tarjanne, ancien Secrétaire général de l'UIT de 1989 à 1999. Le Dr. Tarjanne croyait passionnément que les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont le pouvoir de changer le monde et était convaincu que le Droit de communiquer avait sa place au rang de droit fondamental de l'être humain. Il était aussi pour moi un ami personnel proche, dont les fonctionnaires, les délégués et les collègues de l'ensemble du secteur garderont le meilleur souvenir. Un Livre de condoléances est ouvert en mémoire du Dr. Tarjanne et je vous invite à vous rendre à l'UIT pour le signer.

Cloud of words: UIT, OMD, Conférence, Commission, plénipotentiaires,...Je viens de rentrer d'une mission à New York où nous avons officiellement inauguré notre Bureau de liaison avec les Nations Unies. Nombre de vos collègues assistaient à cette réunion et j'ai été très heureux de constater que l'UIT et ses activités suscitaient un vif intérêt.

J'ai aussi effectué récemment une visite au Kenya et au Rwanda. Au Kenya, j'ai eu le privilège d'assister au quasi-achèvement du projet EASSY (système de câbles sous-marins d'Afrique de l'Est) à Mombassa. La construction de ce câble, qui en est à la phase d'atterrissement, touche à son terme et l'achèvement de ce projet mettra l'Afrique au même niveau que les pays développés.

A Kigali, j'ai participé à la cérémonie de remise des diplômes de 501 étudiants du Kigali Institute of Science and Technology (KIST). J'ai été très honoré de recevoir le titre de Docteur honoris causa en technologie.

Les progrès accomplis par la région Afrique sont tout simplement étonnants et la prochaine grande révolution concernera le large bande. Au XXIe siècle, le développement socio économique de chaque pays du monde dépend de sa capacité à offrir un accès équitable et abordable aux réseaux large bande à tous ses habitants – quel que soit le lieu où ils vivent et quelle que soit leur situation.

Je suis heureux de vous annoncer que, sous les auspices du Président Kagame et avec le plein accord du Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, nous avons créé la Commission "Le large bande au service du développement numérique", que je coprésiderai, aux côtés de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO.

L'un des principaux objectifs de cette Commission est d'accélérer les progrès sur la voie de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Il ne nous reste que cinq années avant l'échéance de 2015, fixée pour la réalisation de ces objectifs. Cette initiative multi-parties prenantes fera connaître les immenses potentialités des réseaux de communication large bande à haut débit pour la transformation des économies.

Alors que quelques mois à peine nous séparent du Sommet de 2010 sur les OMD, il est d'ores et déjà évident qu'une nouvelle impulsion est nécessaire et urgente pour relancer les efforts. Dans ce contexte, le large bande est extrêmement utile pour aider les pays à faire un grand bond en avant – et ceux qui n'y ont pas accès risquent bien de se trouver distancés. Nous devons saisir l'occasion qui nous est donnée pour parvenir au bon dosage entre mesures de politique générale et mesures en faveur de l'investissement.

Cette Commission se composera d'un panel d'éminents dirigeants des secteurs public et privé, de la société civile et d'organisations internationales. Elle aura pour tâche de définir et de mettre en oeuvre les critères fondamentaux présidant au développement et à l'accélération de la réalisation des OMD en ce qui concerne la pauvreté, l'éducation, l'égalité des sexes, la santé et la protection de l'environnement, tout cela dans le cadre d'un partenariat mondial pour le développement.

Le rapport final de cette Commission sera présenté au Secrétaire général et aux Etats Membres de l'Organisation des Nations Unies le 19 septembre 2010, juste avant la tenue du Sommet sur les OMD.

2010 est une année importante pour l'UIT. Dans deux semaines, nous tiendrons notre session du Conseil. Le Conseil de l'UIT examinera l'état d'avancement de la préparation de la prochaine Conférence mondiale de développement des télécommunications et de la prochaine Conférence de plénipotentiaires, ainsi que celui des rapports des groupes de travail du Conseil. Nous ferons en outre le bilan des résultats de la consultation sur la gestion et le fonctionnement de l'Union.

Nous organiserons, du 10 au 14 mai, le premier Forum du SMSI auquel je vous invite tous à assister. L'année 2010 représente un véritable tournant, à mi-parcours entre la tenue du SMSI et l'échéance fixée pour la réalisation des OMD. Le moment est donc idéal pour faire un bilan à mi-chemin, ce à quoi se consacrera le Forum du SMSI. Une séance supplémentaire d'information sur ce Forum aura lieu le 9 avril au siège de l'UIT pour toutes les parties prenantes au SMSI.

Une cinquantaine de pays ont participé au processus de consultations ouvertes en vue de cet événement et ont présenté plus de 110 contributions.

Dans le cadre du Forum, les participants pourront assister à toute une série de réunions: débats de haut niveau sur des problèmes clés de la mise en œuvre et du suivi des résultats du SMSI dans un contexte multi-parties prenantes; réunions de coordination des grandes orientations du SMSI; ateliers thématiques; réunions marquant le lancement de nouvelles initiatives et de nouveaux projets; échanges de connaissances qui donneront à chacun d'excellentes possibilités de nouer des contacts.

A l'occasion de la tenue de ce Forum du SMSI, nous allons publier notre Rapport sur le développement des télécommunications dans le monde, qui exposera de manière approfondie les derniers chiffres et les dernières tendances à l'échelle mondiale.

En plus de ces possibilités structurées de nouer des contacts, le Forum offrira de nombreuses possibilités de participation, qui devrait être riche d'enseignements, à des débats entre de multiples parties prenantes et à des consultations sur la mise en œuvre des résultats du SMSI.

Ces activités nous aideront à préparer le Sommet de 2010 sur les OMD, ainsi qu'à nous engager dans le processus préparatoire en vue de la quatrième Conférence sur les PMA, ainsi qu'à faire le bilan de la Stratégie de Maurice +5; à cette occasion, les Etats Membres entreprendront d'examiner, après cinq ans, les résultats de la Stratégie de Maurice pour la poursuite de l'application du Programme d'action de La Barbade pour le développement durable des petits Etats insulaires.

Immédiatement après le Forum du SMSI, nous célébrerons la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information. Cette Journée, comme vous le savez tous, marque l'anniversaire de la création de l'UIT en 1865. Elle a pour objet d'aider à faire mieux connaître toutes les potentialités de l'Internet et des autres technologies de l'information et de la communication (TIC) au service des sociétés et des économies, ainsi que de la réduction de la fracture numérique. Elle est l'occasion de réaffirmer l'engagement de l'UIT, qui est déterminée à connecter le monde.

Cette année, la Journée mondiale sera célébrée à l'Exposition universelle de Shanghai, à l'invitation du pays hôte, la Chine. Conformément au thème global de l'Exposition universelle de 2010, qui est "Une ville meilleure pour une vie meilleure", le Conseil a, à sa session de 2009, retenu pour thème de la Journée mondiale "Mieux vivre dans la ville grâce aux TIC". L'exposition universelle de Shanghai devrait attirer des millions de visiteurs entre le 1er mai et le 31 octobre 2010 et l'UIT prévoit de tenir un stand permanent pendant toute la durée de l'exposition, en collaboration avec le Pavillon des Nations Unies.

Au cours de la cérémonie de Shanghai, le Prix UIT de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l'information sera remis à trois éminentes personnalités représentant des gouvernements, le secteur privé et la société civile. Toutes les administrations ont été invitées à organiser des célébrations nationales sur ce thème.

Le mois de mai s'achèvera avec la tenue de la cinquième Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT), qui aura lieu à Hyderabad (Inde) du 24 mai au 4 juin 2010, à l'aimable invitation du Gouvernement indien. La CMDT 10 a pour objectif de cerner les priorités du développement des télécommunications et des TIC et d'adopter le Plan d'action d'Hyderabad (HAP), qui fixera l'orientation des travaux futurs du Secteur du développement des télécommunications de l'UIT (UIT D) pour la prochaine période quadriennale.

Les six réunions préparatoires régionales (RPM) qui ont eu lieu en 2009 et début 2010 ont été l'occasion d'élaborer des contributions régionales en vue de la CMDT 10.

Une série de manifestations parallèles seront organisées pendant la CMDT 10, notamment une table ronde ministérielle sur le thème "Connecter une école - connecter une communauté" et plusieurs séances d'information sur les statistiques, les questions de politique générale et de réglementation, la cybersanté, la gestion du spectre et le passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique ainsi que sur le lancement du Portail sur la création d'une Académie de l'UIT.

Enfin, Mesdames et Messieurs, l'UIT organisera cet automne sa prochaine Conférence de plénipotentiaires (PP 10) à Guadalajara (Mexique), du lundi 4 octobre au vendredi 22 octobre 2010.

La Conférence de plénipotentiaires est l'organe suprême de l'UIT. Convoquée tous les quatre ans, cette Conférence est l'instance au sein de laquelle les Etats Membres de l'UIT décident du rôle futur de l'organisation et déterminent par là même sa capacité d'influencer et d'orienter l'évolution des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le monde. La Conférence déterminera les principes généraux de l'Union, adoptera un Plan stratégique et des Plans financiers pour une période de quatre ans et, bien entendu, élira les membres de l'Equipe de direction de l'organisation, les Membres du Conseil et les membres du Comité du Règlement des radiocommunications.

Afin de mieux faire connaître la Conférence de plénipotentiaires et d'enrichir et de nourrir les débats, je proposerai au Conseil qu'un Segment de haut niveau (HLS) se tienne le jour de l'ouverture de la Conférence de plénipotentiaires. Les organes directeurs d'autres institutions et programmes des Nations Unies consacrent une partie de leur temps à l'examen à haut niveau d'enjeux stratégiques et la proposition visant à convoquer un Segment de haut niveau permettrait à la Conférence de plénipotentiaires d'intégrer et de prendre en considération dès le départ les points de vue du secteur privé et des gouvernements. Il est suggéré que le Segment de haut niveau examine principalement le thème: "Le large bande: notre avenir commun". Au cours de ce siècle, le développement social et économique de chaque pays dépendra d'un accès équitable et financièrement abordable à des réseaux large bande pour tous. Le moment est donc venu d'inviter un certain nombre de chefs d'Etat et de P. D. G. des Membres de Secteur de l'UIT à échanger leurs points de vue sur l'avenir des TIC et de l'Internet à large bande. Le Segment de haut niveau offrira aux délégués la possibilité de tirer parti d'une grande diversité de points de vue sur les dernières tendances qui se dessinent dans le secteur des TIC et d'enrichir les débats lors de la Conférence de plénipotentiaires.

Au cours de la Conférence de plénipotentiaires, des débats constructifs devraient avoir lieu sur des questions telles que les changements climatiques, la cybersécurité, les communications d'urgence, le Règlement des télécommunications internationales (RTI) et le suivi du SMSI.

Il est probable que la Conférence de plénipotentiaires décidera d'établir une Commission de haut niveau, qui sera chargée d'examiner la Constitution et la Convention et de proposer une manière de les simplifier et de les rendre plus stables.

A toutes fins utiles, je rappelle que les délégations à la PP 10 devraient être accréditées pour signer les Actes finals. Une Lettre circulaire sur les pouvoirs a été envoyée le 3 mars 2010 à tous les Etats Membres. Elle donne des renseignements à caractère général sur les pouvoirs et fournit un modèle d'instrument d'accréditation à l'usage des délégations. Il convient notamment de rappeler:
– que l'original des pouvoirs doit être déposé (les pouvoirs adressés par télécopie ne seront donc pas acceptés);
– les pouvoirs devraient parvenir à l'UIT avant le 24 septembre 2010.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d'information dont vous pourriez avoir besoin.

Enfin, un compte rendu détaillé des prochaines manifestations de l'UIT sera transmis à la Communauté des ambassadeurs de Genève le 27 avril.