Committed to connecting the world

ICTs for a Sustainable World #ICT4SDG

BDT Director's Speeches

15ème édition du Colloque mondial des régulateurs
Libreville, Gabon  09 June 2015

Colloque mondial des régulateurs

LIBREVILLE, GABON, 9-11 JUIN 2015

Discours liminaire de Monsieur Brahima Sanou

Directeur du Bureau de développement des télécommunications (BDT)

  • Son Excellence, Monsieur Séraphin MOUDOUNGA, Ministre de la Justice,  Représentant Son Excellence Monsieur le Premier Ministre du Gabon, Professeur Daniel ONA ONDO,
  • Excellence Mr le Président de l'Assemblée Nationale,
  • Son Excellence, Monsieur Pastor NGOUA NNEME, Ministre de l'Economie Numérique et de la Poste,
  • Venerable Senateur Représentant de Mme Présidente du Senat,
  • Monsieur Jean-Francois NDONGOU Président du Conseil la National de la Communication
  • M. Lin Mombo, Président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,
  • Monsieur Abdoulkarim SOUMAILA, Secrétaire Général de l'Union Africaine des Télécommunications
  • Dr. Hamadoun Touré ancien Secrétaire Général de l'UIT
  • Mesdames et Messieurs les Présidents et Directeurs Généraux des Autorités de régulation, des Associations des régulateurs et du secteur privé
  • Excellence Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement,
  • Honorables et distingués  parlementaires
  • Autorités municipales de Libreville et de la Commune d'Akanda
  • Distingués les délégués, Mesdames et Messieurs

C'est un grand honneur pour moi de vous souhaiter la bienvenue à la 15ème édition du Colloque mondial des régulateurs, ici à Libreville au Gabon, pays où le Président de la République, Son Excellence M. Ali Bongo Ondimba a pris l'engagement de doter le Gabon d'une infrastructure des TIC d'excellente qualité, laquelle sera le moteur du «Gabon des services".

Je voudrais saisir cette occasion solennelle pour exprimer notre très profonde gratitude à Son Excellence, M. Ali Bongo Ondimba pour son haut patronage du GSR-2015.

Monsieur le Ministre de la Justice représentant le Premier Ministre, votre présence ici ainsi que celle son Excellence M. Pastor NGOUA N'NEME, Ministre de l'Economie numérique et de la poste, que je remercie pour son soutien et sa sollicitude, nous honorent et nous donnent une indication claire de l'importance que le Gabon accorde aux TIC en tant que vecteur de développement économique et social.

Je tiens également à dire toute ma gratitude à M. Lin Mombo, Président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, véritable cheville ouvrière et pierre d'angle pour la tenue de ce symposium.

Mesdames et Messieurs les délégués,

Les nouveaux chiffres publiés que nous venons de publier à l'UIT montrent que les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont connu un essor sans précédent au cours des 15 dernières années, ouvrant ainsi de vastes perspectives pour le développement socio-économique.

On compte aujourd'hui plus de 7 milliards d'abonnements mobiles dans le monde, pour une population estimée à 7, 2 milliards, soit bientôt un abonnement mobile par habitant en moyenne.

Le nombre d'internautes dans le monde s'établit à 3,2 milliards dont 2 milliards vivent dans les pays en développement. En l'espace de 5 ans de 2000 à 2015, le taux d'utilisateurs de l'Internet a été multiplié par sept, passant de 6,5 à 43% de la population mondiale.

La proportion de ménages ayant accès à l'Internet au domicile a progressé, passant de 18% en 2005 à 46% en 2015.

En 2015, 69% de la population mondiale sera desservie par un réseau large bande mobile 3G. On constate également un essor rapide du large bande mobile 3G dans les zones rurales.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Comme vous le voyez, Les chiffres concernant l'évolution du secteur des TIC parlent d'eux-mêmes. Plus important encore, derrière ces chiffres il y a une réalité économique qui change, et qui change très vite sous l'impulsion d'une jeunesse active et innovatrice.

Cette réalité économique a une signification particulière pour les pays en développement car elle leur permet d'occuper des chaises autour de la table ronde de l'offre des services.

Cette réalité nous interpelle pour l'accompagner.

Arrêtons-nous par exemple sur l'inclusion numérique financière. Nous avons été les témoins du succès du système de paiement sur mobile, M-Pesa, au Kenya, et depuis lors nous voyons l'arrivée sur le marché de solutions de paiements mobiles multi-acteurs et internationalisées.

Penchons-nous également sur le secteur de l'agriculture, moteur essentiel de nombreuses économies dans le monde. Je voudrais ici reconnaitre et saluer la vision du Président Bongo Ondimba pour son initiative GRAINE qui consiste à utiliser les TIC pour moderniser l'agriculture, améliorer la production, le stockage et la commercialisation des produits agricoles au Gabon.

Nous voyons des développements tout aussi extraordinaires dans les domaines de la santé et de l'éduction.

Mesdames et Messieurs les participants au GSR

Notre mission commune et noble est d'améliorer la vie de tous les habitants de la planète à travers les TIC. Pour ce faire, nous avons besoin d'une infrastructure des TIC ainsi que des cadres juridiques et réglementaires incitatifs pour promouvoir l'investissement et l'innovation.

L'UIT demeure résolument engagée à faciliter le dialogue à l'échelle mondiale entre  les décideurs politiques, les régulateurs, les investisseurs, le secteur privé et les opérateurs tous confrontés aux défis multi-facette la convergence des infrastructures, des services et des fournisseurs de services.

C'est pour cette raison que je souhaite la bienvenue à la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC) du Bénin, un régulateur de contenu radio sonore et télévisuel dans la délégation béninoise et à Facebook un fournisseur d'applications de contenu dans la délégation américaine.

J'espère que Facebook et les autres fournisseurs de contenu deviendrons bientôt membres de l'UIT-D car ils sont les bienvenus.

Je voudrais également remercier l'Association GSMA et le Global VSAT Forum qui ont sponsorisé les manifestations qui se sont tenues hier préalablement au GSR-15 ainsi que le Dialogue mondial régulateurs-secteur privé (GRID). Je remercie également tous les sponsors qui ont apporté leur appui à l'UIT et au Gouvernement gabonais.

Mesdames et Messieurs,

L'UIT a 150 ans cette année. Nous sommes à la 15ème édition du GSR. S'il m'était donné de résumer les 15 éditions en 15 points voici ce que ce serait.

Mesdames et Messieurs,

Notre mission à tous réunis ici aujourd'hui est de créer une société de l'information véritablement inclusive susceptible de libérer l'extraordinaire potentiel des TIC afin que tout un chacun, et chaque pays, puisse atteindre ses objectifs de développement et contribuer à la paix mondiale.

Si nous ne remplissons pas cette mission, personne d'autre ne le fera pour notre secteur des TICs.

Alors, écrivons ensemble pendant ces trois jours ici à Libreville au Gabon, une autre belle page de l'histoire de l'Humanité.

Je vous remercie.​