Committed to connecting the world

ICTs for a Sustainable World #ICT4SDG

BDT Director's Speeches

15ème Forum sur la régulation des télécommunications/TIC et le partenariat en Afrique (FTRA-2016)
Abidjan, Cote D'Ivoire  24 March 2016

FTRA-2016 Abidjan, Cote D'Ivoire

24-25 Mars 2016

Allocution de Mr. Brahima Sanou

Directeur du Bureau de Développement des Télécommunications (BDT) de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT)

Excellence M. Bruno Nabagné  KONÉ, Ministre de l'Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement de la Côte D'Ivoire ;

Excellence M. Moustapha Mamy DIABY, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique de la  Guinée ;

Monsieur le Président de la Haute Autorité  de l'Audiovisuel;

Monsieur le Président du Conseil National de la Communication;

Honorables Parlementaires;

Mr Abdelkarim SOUMAILA, Secrétaire Général de l'UAT;

Dr Hamadoun TOURÉ, Directeur  Exécutif de SMART Africa;

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations internationales;

Mesdames et Messieurs les Présidents des Autorités de Régulation;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux des entités du secteur des Télécoms/TIC;

Distingués invités et participants, Mesdames et Messieurs;

 

C'est toujours avec un plaisir renouvelé et une joie immense que je viens à Abidjan m'imbiber de la légendaire AKWABA magnifiant l'hospitalité et la fraternité du peuple ivoirien.

Monsieur le ministre et cher frère,

La famille de télécommunications/TIC ici réunie aujourd'hui vous présente ses condoléances et vous exprime son soutien suite aux attaques terroristes de Grand Bassam. Nous vous prions de bien vouloir transmettre notre compassion et notre soutien au Chef de l'Etat, Son Excellence M. Alassane Dramane OUATTARA, au Gouvernement et au peuple de la République de Côte d'Ivoire.

Excellences, Mesdames et Messieurs;

Nous sommes réunis ici aujourd'hui parce qu'il est très clair dans nos esprits que les TIC sont un vecteur puissant pour l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Nous sommes aussi réunis ici aujourd'hui parce que nous sommes convaincus que pour mettre à profit toutes les potentialités des TIC pour le développement, il est devenu indispensable d'adopter une approche nouvelle pour les politiques et la régulation des TIC.

Nous assistons de plus en plus à l'émergence de nouveaux acteurs et fournisseurs de services en marge des cadres règlementaires établis et des modèles économiques existants.

La convergence des infrastructures, des services et des fournisseurs de service est en train de créer de nouvelles plateformes de communications qui questionnent les modèles classiques.

C'est dans ce contexte que le thème «Problèmes liés à la réglementation dans une société de l'information sans frontières», de ce forum nous interpelle tous à plus d'un titre.

Il nous revient de revisiter les usages et les modes de gestion des fonds de Service Universel, d'insuffler une gestion astucieuse des différents dividendes numériques et de reconsidérer les modèles et les charges de roaming.

Nous ne devons plus raisonner en termes de secteur vertical des TIC mais en termes d'écosystème des TIC, ce qui commande d'abandonner les politiques et réglementations "verticales" au profit de politiques et de réglementations collaboratives. Par exemple ni la seule régulation verticale du secteur des TIC, ni celle la cybersanté ne peut stimuler la e-santé.

Nous devons donc mettre en place de nouveaux cadres politiques et réglementaires qui stimulent l'ensemble de l'écosystème des TIC.

Cet exercice demande de notre part des efforts, et surtout, cet exercice nous demande et exige que nous réfléchissions en dehors des mécanismes usuels.

Pour y parvenir, toutes les  parties prenantes, Gouvernements, Régulateurs, Fournisseurs de Services Télécoms/TIC, milieux universitaires et de la recherche, consommateurs et société civile doivent changer leur manière d'interagir afin de créer une nouvelle charte de l'écosystème des TIC.

En qualité de Régulateurs il vous revient d'IMPULSER le mouvement et notamment de mettre dans votre carquois les flèches des métadonnées, de l'Internet des Objets afin de ne pas rater les gibiers qui sont à votre portée dans la vaste forêt de l'écosystème du Numérique.

En effet on estime que les incidences économiques de l'Internet des objets pourraient atteindre au total 11'100 milliards de dollars par an en 2025, ce qui représenterait 11% du PIB mondial et que près de 40% de la valeur ajoutée créée par l'Internet des Objets sera générée dans les pays en développement.

Mesdames et Messieurs les décideurs politiques, régulateurs et fournisseur de service,

Nous sommes à un tournant historique de notre secteur. Il nous appartient tous de prendre ce virage avec un esprit nouveau et une approche nouvelle.

Pour ce faire nous devons tous non seulement faire preuve d'innovation, mais surtout innover et réinventer notre méthode de pensées afin que nos assurances d'aujourd'hui ne deviennent pas nos craintes de demain.

Pour terminer je voudrais vous réitérer mon invitation à continuer les échanges lors du Symposium Mondial des Régulateurs (le GSR-16), qui aura lieu à Sharm-el-Sheikh en Egypte du 11 au 14 mai 2016.

Je souhaite  plein succès au FTRA -2016 et vous remercie de votre attention.