International Telecommunication Union   ITU
 
 
Site Map Contact us Print Version
 Wednesday, October 26, 2011

L'atelier régional de l'UIT sur la réduction de l'écart en matière de normalisation à l'intention des régions Etats arabes et Afrique s'est déroulé à Alger (Algérie) du 26 au 28 septembre 2011.

Il a été organisé en association avec l'Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), avec le généreux concours de Nokia Siemens Networks et de Microsoft.

L'objectif général du programme de réduction de l'écart en matière de normalisation est de favoriser la participation accrue des pays en développement au processus d'élaboration des normes, de faire en sorte qu'ils profitent des bienfaits économiques liés au développement technologique et de mieux prendre en considération leurs besoins et leurs intérêts dans l'élaboration des normes. Ce projet a notamment pour but de comprendre les problèmes qui font obstacle à l'élaboration et à l'application des normes, ainsi qu'aux capacités d'utilisation des pays en développement.

Quelque 110 participants des régions Etats arabes et Afrique ont assisté à l'atelier, dont le programme s'articulait autour des thèmes suivants: enjeux de la normalisation des TIC dans les pays de ces régions, stratégies visant à réduire l'écart en matière de normalisation, meilleures pratiques en matière d'évaluation de la conformité, et questions de normalisation en cours d'examen par les commissions d'études de l'UIT-T.

Conclusions et orientations tirées de l'atelier:

•    appui des participants des régions Etats arabes et Afrique à la mise en œuvre du programme de l'UIT-T relatif à la conformité et à l'interopérabilité dans ces régions, y compris à l'utilisation de la marque UIT;

•    inciter les pays en développement à jouer un rôle dynamique dans la réduction de la fracture numérique en favorisant l'innovation dans le domaine de la normalisation et en encourageant la participation de ces pays aux processus d'élaboration des normes mondiales;

•    envisager la création de centres régionaux et sous régionaux pour la réalisation de tests de conformité et d'interopérabilité;

•    faire participer activement le public, les entreprises privées, les universités et les centres de recherche aux activités de normalisation de l'UIT;

•    s'appuyer sur l'UIT pour organiser une campagne ciblée de renforcement des capacités concernant les recommandations UIT-T (par exemple, formation de deux semaines sur les recommandations relatives aux câbles et systèmes à fibres optiques), et mettre en place des laboratoires régionaux afin de lutter contre la contrefaçon;

•    mettre en place et/ou identifier dans la région des laboratoires de tests pouvant réaliser des audits physiques et des tests de conformité. La Tunisie est déjà en train de mettre en place un laboratoire de tests, qui pourrait servir de modèle à la région;

•    élaborer des accords de coopération avec les partenaires régionaux pour identifier de manière précoce la non-conformité des équipements;

•    créer un centre régional de normalisation en Algérie, selon la proposition faite par la Présidente du Conseil de l'ARPT lors de son allocution d'ouverture et réitérée par le Ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication;

•    encourager le partage d'informations au niveau régional en constituant une base de données qui répertorie sur une liste noire les produits de contrefaçon;

•    instaurer des systèmes d'accréditation et de certification ainsi qu'une méthodologie des tests applicables aux zones de production de matériel;

•    s'assurer que les produits locaux soient conformes aux prescriptions techniques pour leur permettre d'accéder aux marchés régionaux; et

•    veiller à ce que les mécanismes législatifs et réglementaires soient mis en oeuvre afin de repérer les activités frauduleuses et la contrefaçon, et d'appliquer des sanctions le cas échéant. Ces mécanismes devraient s'inspirer des dispositifs de surveillance du marché déjà en vigueur dans d'autres juridictions comme l'Union européenne, les Etats-Unis, le Brésil, le Canada, etc.

Session de formation interactive: 27 septembre 2011

L'atelier a été suivi d'une session de formation interactive d'une journée sur la simulation d'une réunion de commission d'études. Ces sessions visent à donner un aperçu des réunions internationales de normalisation et à familiariser les participants avec la forme habituelle du processus de prise de décisions. Elles sont particulièrement pertinentes pour les pays en développement puisqu'elles encouragent la participation de ces pays aux activités de l'UIT et expliquent clairement en quoi ils peuvent jouer un rôle constructif dans l'élaboration de normes. Environ 60 participants ont assisté à la session, qui a connu un vif succès.

Séminaire de l'UIT à l'intention des établissements universitaires: 28 septembre 2011

Lors de ce séminaire, la nouvelle catégorie des établissements universitaires a été présentée et des exemples concrets ont été donnés des avantages que les établissements universitaires et les instituts de recherche peuvent retirer de leur participation aux activités des Commissions d'études de l'UIT T. Un professeur de l'Université américaine de Beyrouth a indiqué explicitement comment son institution et d'autres universités de la région pourraient contribuer aux travaux de la Commission d'étude 17 de l'UIT-T sur la sécurité. Les établissements universitaires ont également été encouragés à apporter des contributions aux rapports de veille technologique de l'UIT-T.

L'intérêt des établissements universitaires à devenir membre de l'UIT était évident et certaines universités ont annoncé leur intention d'adhérer à l'Union. Les établissements universitaires ont également indiqué qu'ils souhaitaient vivement que le Bureau de la normalisation des télécommunications (TSB) les aide à élaborer des programmes d'enseignement supérieur dans le domaine de la normalisation des télécommunications.

Pour plus d'information, consulter le site web relatif à la réduction de l'écart en matière de normalisation: http://www.itu.int/en/ITU-T/gap.