Union Internationale des Télécommunications   UIT
عربي  |  中文  |  English  |  Español  |  Русский
 
 Recherche avancée Recherche avancée Plan du site Contactez-nous Copie Imprimable
  Page principale : UIT-R : Information : Contribution du Secteur de l'UIT-R en vue de réduire la fracture numérique pour les personnes handicapées
Secteur des radiocommunications (UIT-R)  
Contribution du Secteur de l'UIT-R en vue de réduire la fracture numérique pour les personnes handicapées

Domaine de compétence
Les technologies hertziennes sont de plus en plus utilisées pour envoyer et recevoir des données, des textes, des signaux vocaux et vidéo partout et de façon transparente. Les dispositifs hertziens, qui vont probablement faire partie intégrante de la vie quotidienne, seront les plus appropriés pour offrir des possibilités d'accès aux personnes handicapées et éviter leur exclusion de la société de l´information.

Le Secteur de l'UIT-R contribue à l´évolution technologique du «sans fil» en élaborant des Recommandations, des Rapports et des Questions concernant les personnes handicapées. Ce faisant il améliore leurs possibilités d´accès et réduit la fracture numérique globale pour ce groupe de personnes.



Publications
Les publications suivantes de l´UIT-R ont trait aux systèmes de communication hertziens et de radiodiffusion pour les personnes handicapées ou exposées à des risques sanitaires:

Ce Manuel informe les ingénieurs chargés de la mise en oeuvre de la radiodiffusion télévisuelle numérique de Terre et regroupe des informations relatives aux systèmes de télévision numérique et analogique et aux aspects planification de cette nouvelle technologie. Il traite de certains aspects du sous-titrage et du sous-titrage codé .

L'information de sous-titrage, comme le signal audio associé au signal vidéo, doit être synchronisée avec chaque image de télévision. L'information de sous-titrage doit être identifiée de manière univoque et véhiculée en tant que données d'utilisateur dans la couche image vidéo. Cependant, il y aurait lieu d'examiner plus en détail s'il y a intérêt à utiliser des paquets ou des sections PES pour conserver la communauté de traitement, dans le récepteur, entre le sous-titrage et d'autres applications.

Lesous-titrage codé est un service de sous-titrage conçu pour les malentendants. Tout comme les informations générales de sous-titrage, les services de sous-titrage codé doivent être synchronisés avec chaque image de télévision et doivent être identifiés de manière univoque et acheminés en tant que données d´utilisateur dans la couche image vidéo. Toutefois, rien dans la syntaxe MPEG-2 ne doit en principe empêcher les données de sous-titrage codé d´être envoyées dans un PID distinct et, dans certaines applications, cette solution peut s´avérer avantageuse par rapport à l´acheminement des données dans la couche image vidéo. Il y aurait lieu d´examiner plus en détail s´il y a intérêt à utiliser des paquets ou des sections PES pour conserver un traitement analogue, dans le récepteur, entre le sous titrage et les autres applications. Ce Manuel, destiné aux ingénieurs chargés de la mise en ouvre de la radiodiffusion télévisuelle numérique de Terre, regroupe des informations relatives aux systèmes de télévision numérique et analogique et aux aspects planification de cette nouvelle technologie.

Indique:

  • que de nombreuses formes de surdité ne peuvent être convenablement corrigées par le recours unique à l´amplification audio;
  • que divers moyens ont été utilisés pour transmettre les signaux acoustiques aux dispositifs de correction de la surdité (transmission par rayons infrarouges, par boucle à induction magnétique interne, par ondes acoustiques, par systèmes audiofréquence, par ondes métriques et par champ d´induction externe rayonné par des antennes);
  • que l´Annexe 1 donne certaines informations sur le principe de fonctionnement des systèmes radioélectriques;
  • que l´Annexe 2 donne brièvement les caractéristiques des systèmes à induction et des systèmes radioélectriques en ondes métriques susceptibles d´être utilisés pour la correction auditive,
recommande:

  • de choisir pour les systèmes hertziens destinés aux malentendants des caractéristiques techniques conformes aux Annexes 1 et 2;
  • d´envisager également dans certains cas l´utilisation de systèmes infrarouges et de boucles d´induction audiofréquence pour communiquer avec les malentendants;
La présente Recommandation est destinée à fournir une base pour calculer et estimer les valeurs des rayonnements électromagnétiques provenant d´une station de radiodiffusion à certaines distances bien précises du site de l´émetteur. Les organisations responsables pourront alors, sur la base de ces informations, élaborer des normes appropriées susceptibles d´être utilisées pour protéger l´homme contre une exposition indésirable à des rayonnements nocifs. Les valeurs effectives à appliquer, quelle que soit la réglementation, dépendront bien entendu des décisions auxquelles les organismes sanitaires concernés seront parvenus, à l´échelle nationale ou internationale.


Dispositifs électromédicaux

La compatibilité électromagnétique est un problème général qui se pose pour les équipements électroniques et, en particulier, pour les équipements électromédicaux qui, s'ils sont utilisés en présence de champs électromagnétiques forts, peuvent ne pas fonctionner correctement. Le risque de mauvais fonctionnement augmente si les valeurs de champ sont suffisamment élevées. Un tel risque dépend de plusieurs variables telles que le niveau du champ qui est fonction de la distance entre l'antenne rayonnante et le dispositif, de la puissance de l'émetteur, de la fréquence des ondes, du type de modulation du signal rayonné, de l'effet de couplage des câbles ainsi que de l'immunité RF propre des dispositifs électroniques.

Un filtrage RF ou un filtrage électronique approprié permet en général de réduire, voire de supprimer les brouillages RF que subissent les dispositifs électromédicaux. Les techniques appliquées qui découlent de celles qui sont couramment utilisées pour la compatibilité électromagnétique sont appropriées. Des limites particulières s´appliqueront peut-être aux dispositifs médicaux, implantés ou non, ainsi qu´aux instruments médicaux; elles pourront être sensiblement inférieures aux limites générales fixées pour la population.


Dispositifs implantés ou portatifs

Les champs électromagnétiques peuvent causer des brouillages RF aux dispositifs médicaux implantés ou portatifs actifs. Les pompes à insuline et les simulateurs cardiaques appartiennent à cette catégorie et, demain, le nombre de ces dispositifs va peut-être augmenter. La gamme et le nombre de nouveaux dispositifs différents (par exemple, moniteurs portatifs, prothèses oculaires ou orthopédiques) semblent s'élargir. D'une façon générale, les stimulateurs cardiaques et d'autres appareils médicaux risquent d'être brouillés par les champs électromagnétiques rayonnés. Toutefois, dans le cas d'appareils électromédicaux implantés, les problèmes de brouillage RF ne sont pas encore totalement résolus car les constructeurs et les fournisseurs ne sont pas pleinement sensibilisés au problème.

Des études approfondies menées à travers le monde sur le thème de l'épilepsie photosensible ont conduit à l'élaboration de cette Recommandation. Les lignes directrices qui y sont proposées visent à protéger la partie de la population vulnérable à l'épilepsie photosensible et qui risque donc de subir des crises d'épilepsie déclenchées par des flashs lumineux, notamment ceux associés à certains types d'images de télévision. Les organismes de radiodiffusion sont encouragés à sensibiliser les producteurs de programmes aux risques liés à la création de contenus d'images de télévision susceptibles de déclencher des crises d'épilepsie photosensibles chez les téléspectateurs prédisposés. On trouvera dans les Appendices 1 à 5 des informations supplémentaires sur ces questions.

Plusieurs cas isolés ou collectifs d´épilepsie photosensible chez des personnes vulnérables, notamment des enfants, dus au papillotement des images de télévision ont été signalés dans diverses régions du monde. Dans cette Question UIT-R, il est indiqué qu´il est fortement souhaitable d´identifier des mesures simples permettant d´éviter qu´un programme de télévision susceptible d´entraîner des crises d´épilepsie photosensible ne soit créé par inadvertance et d´identifier des mesures permettant de réduire la probabilité d´occurrence, dans les programmes de télévision, de stimuli susceptibles d´entraîner des crises d´épilepsie photosensible. L´Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait savoir à la Commission d´études 6 qu´elle souhaitait être tenue informée des développements dans ce domaine.


 

Début de page - Commentaires - Contactez-nous -  Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés
Contact pour cette page : Coordinateur Web de l'UIT-R
Mis à jour le : 2010-06-22