Union Internationale des Télécommunications   UIT
عربي  |  中文  |  English  |  Español  |  Русский
 
 Recherche avancée Recherche avancée Plan du site Contactez-nous Copie Imprimable
 
Page d'accueil : UIT-D : Informations et statistiques sur le marché (STAT)
ICT Data and Statistics (IDS)  
 

Résumé

Accès mobile

L’idée que le cellulaire mobile peut permettre d’élargir considérablement l’accès aux télécommunications, notamment dans les pays en développement, semble être une contradiction. Premièrement, presque quatre abonnés au cellulaire mobile sur cinq se trouvent dans des pays développés. Les quatre plus grands réseaux des pays mergents (Chine, Brésil, République de Corée et Turquie) représentent 12 autres pour cent, les abonnés au cellulaire mobile des autres pays en développement, dont le nombre dépasse la centaine, ne représentent donc que 9 pour cent. Dans de nombreux pays en développement, le service mobile n’est offert que depuis peu et dans d’autres, il ne l’est pas encore (voir la Figure 6). Deuxièmement, le mobile est généralement perçu comme un service réservé aux riches, inabordable pour le citoyen moyen.

Mais les choses sont en train de changer. Les pays en développement connaissent maintenant une très forte croissance du mobile. Le fait que le cellulaire était perçu comme onéreux était peut-être justifié les premières années, mais il ne l’est plus maintenant et le mobile entre dans une nouvelle phase, celle du marché de masse. L’étiquette "onéreux" que le mobile a reçue tenait en partie aux contraintes techniques imposées aux systèmes analogiques lorsqu’il y avait pénurie de fréquences, que la concurrence était limitée et que les combinés coûtaient cher. Les taux de croissance ont ensuite augmenté et le mobile s’est largement développé, la capacité disponible maintenant sur les systèmes numériques de la deuxième génération étant considérable. Plus d’un millier d’entreprises ont obtenu une licence dans le monde pour fournir un service mobile grâce à une ouverture générale à la concurrence. Les prix des combinés ont beaucoup baissé en raison de l’accroissement de la taille des marchés, ce qui permet de faire des économies d’échelle, d’apporter des améliorations techniques et, dans certains cas, d’accorder des subventions croisées aux prix des combinés. Il en résulte qu’un plus grand nombre de particuliers se raccordent aux réseaux mobiles et qu’ils paient de moins en moins cher.

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles le mobile peut constituer une solution plus séduisante que les lignes fixes pour élargir l’accès aux télécommunications dans les pays en développement:

  • l’installation de réseaux mobiles est plus rapide que celle de réseaux fixes;

  • les réseaux mobiles offrent de plus en plus un accès par carte prépayée de sorte que l’utilisation du service n’est pas automatiquement refusée aux utilisateurs insolvables;

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles le mobile peut constituer une solution plus attrayante que les lignes fixes pour élargir l’accès aux télécom- munications dans les pays en dévelop-
pement

Page précédente Page suivante

 

Début de page -  Commentaires -  Contactez-nous -  Droits d'auteur © UIT 2011 Tous droits réservés
Contact pour cette page : Appui TIC
Mis à jour le 2007-08-28