Union Internationale des Télécommunications   UIT
عربي  |  中文  |  English  |  Español  |  Русский
 
 Recherche avancée Recherche avancée Plan du site Contactez-nous Copie Imprimable
  Acceuil : UIT-D : Le coin du directeur du BDT : Speeches : Discours d'ouverture , Regional Preparatory Meeting for the Europe Region (RPM-EUR)

 

   

Sami Al-Basheer Al-Morshid, BDT Director 2006-2010

Discours d'ouverture , Regional Preparatory Meeting for the Europe Region (RPM-EUR)

 

Excellences,
Monsieur le Ministre Vinenç Alay Ferrer, Ministre de la planification territoriale, de l'environnement et de l'agriculture de la Principauté d'Andorre,
M. Houlin Zhao, Vice-Secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications,
M. Jaume Salvat Font, P.-D. G. d'Andorra Telecom,
Mesdames et Messieurs,
Messieurs les délégués,
Il m'est très agréable de prendre la parole devant vous ce matin à l'occasion de cette importante réunion préparatoire en vue de la CMDT-10. Cet événement constitue une étape majeure dans nos travaux préparatoires en vue de la prochaine Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT) qui se tiendra du 24 mai au 4 juin 2010 à Hyderabad (Inde). Permettez-moi de saisir cette occasion pour remercier très sincèrement le Gouvernement d'Andorre qui accueille cette réunion préparatoire régionale pour la région Europe et pour souhaiter très chaleureusement la bienvenue à tous les participants.
La CMDT-10 est une conférence mondiale majeure au cours de laquelle les membres de l'Union ainsi que d'autres parties prenantes pourront faire le point des progrès réalisés depuis la dernière Conférence mondiale de développement des télécommunications qui s'est tenue à Doha en 2006 et depuis les phases de Genève et de Tunis du Sommet mondial sur la société de l'information. Le monde a beaucoup changé depuis et notamment traversé une crise financière qui n'a épargné aucune région ni aucun pays et qui a touché les entités du secteur privé comme les particuliers. Le nombre des fournisseurs de services de télécommunication a augmenté comme l'a clairement montré l'Exposition ITU TELECOM WORLD 2009 qui s'est récemment tenue à Genève. De nouveaux réseaux, dispositifs et services de télécommunication sont par ailleurs apparus sur le marché, diversifiant ainsi les choix et les opportunités pour tous.

Je remercie toutes les Administrations qui ont soumis leurs contributions à cette réunion et je vous invite tous à saisir cette occasion et à vous faire entendre. En effet, nous ne pouvons pas laisser échapper cette occasion de façonner notre avenir. Il n'y a pas de contribution, aussi modeste soit elle, qui ne puisse changer les choses. Si les idées circulent librement, et j'espère que ce sera le cas, notre réunion aboutira à des résultats tangibles et un projet commun qui nous aideront tous à obtenir de bons résultats à la CMDT. J'espère que vous saisirez cette occasion d'établir et d'adopter une liste des besoins et des priorités pour la région, et d'aller plus loin encore en examinant les enjeux de portée mondiale qui façonneront le paysage des TIC, ce qui contribuera au développement de la planète et à la réduction de la pauvreté.
Mesdames et Messieurs,
L'influence et la place prépondérante de la région Europe dans la promotion de l'accès universel ne font aucun doute. Depuis longtemps, cette région, devançant en cela d'autres régions, a élaboré et adopté de nouvelles technologies. Elle a été la première au début des années 90 à adopter une norme unifiée relative à la téléphonie mobile et à lancer en l'an 2000 les réseaux mobiles de première génération. L'utilisation de l'Internet et l'adoption des technologies large bande, fixes et mobiles, ont connu un essor remarquable au cours des quelques dernières années. Aujourd'hui, le marché européen, soit près de 10% de la population mondiale, représente plus de 18% des abonnés au cellulaire mobile dans le monde, 21% des lignes téléphoniques fixes, 22% des internautes et 31% des abonnements au large bande fixe et au large bande mobile. La majorité des pays européens ont dépassé la barre des 100% pour ce qui est du taux de pénétration de la téléphonie mobile et près de deux Européens sur trois utilisent l'Internet. Le tout nouvel indice UIT de développement des TIC (IDI) fait apparaître que, sur les six pays qui arrivent en tête, cinq sont européens. L'Europe compte le plus grand nombre d'utilisateurs du large bande mobile et le taux de pénétration du large bande fixe s'établit à 200 pour 1 000 habitants. Bien entendu, d'autres régions comme la région Asie Pacifique progressent sensiblement pour ce qui est de l'adoption du large bande.
Je suis disposé, tout comme mon équipe, à travailler avec vous tous et à faire partager l'expérience de la région Europe aux autres régions afin que les TIC deviennent le véritable vecteur de la mondialisation actuelle. Il va sans dire que notre travail au sein de la région a été une expérience aussi intéressante que fructueuse sur ce point. Nous avons travaillé avec la région Europe dans divers domaines pour intégrer les nouvelles technologies dans les nombreuses études de cas que nous avons préparées concernant le passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique dans des pays comme la Bulgarie, la Croatie, l'ex-République yougoslave de Macédoine, la Slovénie, la Serbie, l'Allemagne, la Pologne et la Hongrie. Un certain nombre d'ateliers ont été organisés en coopération avec plusieurs instituts de formation dans le cadre de notre projet relatif aux centres d'excellence. Nous avons également organisé deux événements majeurs: le Forum régional de développement pour la région Europe et la région de la CEI ainsi que le Séminaire et la Table ronde ministérielle de l'UIT sur le passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique. Les télécommunications d'urgence et le changement climatique ainsi que la cybersécurité sont d'autres questions qui ont occupé une place importante dans nos travaux avec la région Europe. Comme vous le savez peut-être déjà, le projet de Centre d'alerte mondial (CRC)/ d'équipe d'intervention en cas d'incident informatique (CIRT), qui relève du partenariat UIT IMPACT, sera lancé début 2010 en Roumanie, au Monténégro, en Serbie et en Pologne. Les pouvoirs publics, des entités du secteur privé et l'UIT ont signé un certain nombre d'accords de coopération qui ont permis de mener à bonne fin des projets et des activités communs.

Je compte sur l'appui que la région Europe a fourni à l'UIT et au Secteur du développement au fil des ans. Très récemment, les pays de la région Europe ont participé activement à l'édition 2009 du Colloque mondial des régulateurs et du Forum mondial des chefs d'entreprise qui se sont tenus à Beyrouth. C'est grâce à cette participation et à cette contribution que nous avons pu obtenir d'excellents résultats, en particulier en ce qui concerne les lignes directrices sur les bonnes pratiques relatives à des approches innovantes de réglementation dans un monde placé sous le signe de la convergence. Ces lignes directrices renforceront les bases d'une société mondiale de l'information. J'ai évoqué précédemment les nombreux accords que nous avons conclus avec des partenaires de la région. Cela inclut bien sûr les projets de grande envergure relatifs à l'harmonisation des politiques sur les TIC en Afrique et dans la région des Caraïbes. Je me dois également de citer l'initiative sur le renforcement des capacités que nous menons actuellement dans les Iles du Pacifique, en partenariat avec la Commission européenne, ainsi que le projet de centre d'excellence pour les pays hispanophones et lusophones financé conjointement par les Gouvernements espagnol et portugais. Deux autres projets concernant la création de points d'échange Internet en Afrique sont financés par le Gouvernement espagnol. La Principauté d'Andorre, le pays hôte, a bien voulu apporter un soutien financier à l'un des projets du BDT sur les communications rurales en faveur d'un certain nombre de pays faisant partie des Iles du Pacifique et a également fourni des équipement de radiodiffusion. GTZ, société allemande, figure au nombre de nos partenaires pour ces projets en Afrique. Le temps limité qui m'est imparti ne me permet pas de citer tous nos partenaires mais sachez que vos efforts sont très appréciés par le BDT et les pays bénéficiaires.
Excellences,
Mesdames et Messieurs,
Pour conclure, je voudrais remercier nos hôtes une fois de plus pour ce cadre exceptionnel dans lequel nous menons nos discussions et nos travaux. Je voudrais en particulier remercier sincèrement M. Jaume Salvat Font pour son excellent travail et les efforts inlassables qu'il a déployés pour coordonner cette réunion. Je vous invite à y participer pleinement et à déterminer les domaines prioritaires qui pourraient nous aider à orienter nos activités de développement pour le prochain cycle de quatre ans qui suivra la CMDT-10. J'ai bon espoir que les résultats de cette RPM tout comme les résultats des autres RPM qui se sont tenues ou qui se tiendront dans les autres régions apporteront une contribution importante aux travaux de la CMDT-10 et aux efforts que nous déploierons dans l'avenir pour que les TIC soient accessibles et utiles à tous les habitants de la planète.
Je vous remercie.

Andorra la Vella, Andorra 12/1/2009

 

 

Début de page - Commentaires - Contactez-nous -  Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés
Contact pour cette page : bdtwebsupport
Mis à jour le : 2014-04-21